Atelier d’inspiration Montessori: la tirelire façon Ikea

Sans titre

Aujourd’hui, je vous parle avec un brin d’humour d’une activité qui permettra à un jeune enfant de travailler sa concentration, sa précision, sa latéralité, sa patience et sa motricité fine. Il s’agit du jeu de la tirelire. Ou plutôt d’une alternative. Car soyons d’accord l’enfant est toujours à la recherche d’un nouveau support d’apprentissage. Tout d’abord, parce qu’il est curieux et puis parce qu’il est créatif. Donc après avoir fait le tour des boîtes à formes uniques (je vous en parlerai plus dans un autre article) voici une autre manière d’aborder le sujet.

Le jeu de faire apparaître et de faire disparaître un objet contribue à l’apprentissage de la permanence de l’objet. L’objet cesse d’être présent mais il continue d’exister.

Pré-requis:

Certains prérequis sont nécessaires avant de mettre en place l’atelier: avoir manipuler les boîtes à formes uniques (fait maison ou pas) : d’abord le rond, puis le carré ensuite on peut proposer une boîte tirelire. Ceci permet à l’enfant d’exercer sa dextérité fine: affiner ses gestes (préhension, manipulation des petits objets, l’agilité des doigts), sa précision mais aussi la coordination ocoulo-motrice.

Donc, l’activité conviendra à partir d’un an en fonction de l’intérêt et de l’évolution de l’enfant. Il faut trouver le bon moment pour introduire la tirelire. Ni trop tôt car cela peut décourager l’enfant, ni trop tard car cela suscitera peu d’intérêt.

Ici, à un an et cinq mois l’activité plaît bien. La saisit ainsi que la manipulation est faite avec aisance. Le trou est suffisamment large pour faciliter l’apprentissage.

IMG_6773IMG_6751

Matériel

  • Marche pied Ikea
  • Jeu de cartes ou des jetons
  • 2 paniers : un pour ranger les cartes, l’autre pour les récupérer

Déroulement

Avant de commencer l’atelier libre montrer à l’enfant comment glisser une carte dans le trou, doucement, une puis une autre. Ensuite, montrer à l’enfant comment récupérer les cartes. L’enfant comprend par déduction comment procéder mais la démonstration permet de mieux cadrer et structurer l’activité.

L’objectif est tout simple: glisser à l’intérieur du trou une carte. L’enfant doit s’entraîner à viser le trou de la chaise. Au début ça prend plus de temps puis les gestes s’affinent et l’enfant gagne en autonomie. Après avoir finit l’enfant peut récupérer les cartes tout seul.

Au départ pour réussir la tâche l’enfant se sert de ses deux mains. Il est également fasciné par la transparence de cette expérience qui l’incite de recommencer encore et encore. Assis ou debout cette activité lui permet une meilleure visualisation du support.

Si vous trouvez que les cartes s’abîment facilement utiliser les jetons. Mais aussi tout ce qui rentre dans le trou. Chaque objet émet un son et a un rythme différent.

Jouer ensemble: une fois moi une fois toi. C’est beaucoup plus intéressant et gaie de jouer à deux. Bon, on apprend aussi à atteindre son tour et on enrichir son vocabulaire … Si l’enfant a du mal à patienter impliquer le dans le partage « tu me donnes une carte, s’il te plaît? »

IMG_2820IMG_2816IMG_2813

Et chez vous comment détournez-vous les objets du quotidien? 

A très vite sur le blog, sur Pinterest et sur Facebook

Au plaisir de vous lire

 

 

 

Publicités

2 réflexions sur “Atelier d’inspiration Montessori: la tirelire façon Ikea

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s